CONCLUSION

Nous pensons que Lisa présente effectivement des problèmes attentionnels, il n' y a pas d'hyperactivité chez elle, mais une angoisse très présente et qui peut-être génère aussi ces problèmes attentionnels.

La maman de Lisa était très étonnée, "je ne comprends pas, Lisa ne me paraît pas avoir des problèmes d'attention, elle est un peu rêveuse en classe mais elle est capable de se concentrer des heures pour faire un dessin ou d'autres activités."

Il faut comprendre que les problèmes dits de TDA se présentent sous des formes très différentes chez les enfants. On a l'image classique d'un enfant turbulent, ne pouvant pas se concentrer plus de 2 mn mais ce n'est pas toujours le cas. Etre "rêveuse", étourdie en classe, se laisser distraire très facilement par n'importe quel stimuli extérieur, être anxieuse comme peut l'être Lisa sont aussi des problèmes pouvant avoir trait au TDA. Par contre, dans le cas de Lisa, son anxiété visible sur l'EEG par l'excès d'ondes Bêta en Frontal droit et visible au quotidien par les TOCs qu'elle développe est aussi un facteur important de développement des problèmes attentionnels. Je vous propose que l'on démarre un protocole visant à baisser ces ondes Bêta pour diminuer son anxiété et de voir comment les autres problèmes évoqués changent. La priorité est que Lisa retrouve une sérénité, c'est la base pour travailler sur les autres problèmes. 

Ce serait bien aussi de faire un examen avec un neuropsychologue pour vérifier les problèmes attentionnels.

Nous avons démarré les séances avec Lisa, au bout de 15 séances, Lisa était beaucoup plus détendue et elle arrivait maintenant à ne plus tordre ses mains continuellement dans la journée. 

20 séances en plus nous ont permis de résoudre les problèmes d'attention de Lisa. Au cours de l'entrainement, nous avons refait deux évaluations, une au bout de 15 séances et une dernière à la fin de l'entraînement. A chaque fois l'EEG nous a permis de mesurer précisément les progrès effectués par Lisa en appui aux progrès et bienfaits qu'elle ressentait à l'école et à la maison.